accueil
contacts
  
 




Nadine Beauthéac est psychothérapeute spécialisée dans l'accompagnement des personnes endeuillées

Diplômée de l'Ecole de Psychosynthèse-Centre Source et agréée par la Société Française de Pychosynthèse Thérapeutique, elle s'est aussi formée au deuil au Diplôme Universitaire de la Faculté de Médecine de Bobigny (Ile-de-France) de 1995 à 1997.

Elle fait partie du conseil d'administration de l'association Vivre son deuil-Paris depuis 1995, et de la Société de Thanatalogie à Paris. Elle est ancienne animatrice de groupes d'entraide de parents en deuil (1997-2007) dans le cadre associatif.

Elle reçoit, à Paris et dans le Loiret, les endeuillés en individuel pour des entretiens, assure des formations en milieu universitaire, associatif, ou autres.
Elle participe à de nombreuses conférences organisées dans toute la France par le groupe funéraire OGF (qui regroupe notamment Les Pompes Funèbres Générales et Roblot) et au Temps de Mémoire proposé chaque année à l'automne aux endeuillés dans les crématoriums de ce groupe.   
Elle travaille régulièrement avec les canadiens francophones du Québec qui ont été pionniers dans l'accompagnement du deuil et les études sur le deuil.

S'appuyant sur cette pratique à la fois de groupe et individuelle, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le deuil, et co-auteur dans d'autres ouvrages collectifs de spécialistes. Son prochain ouvrage paraîtra en octobre 2010.

Nous ne sommes jamais préparés, surtout dans notre société orientée vers la réussite, à traverser ce que la mort d'un proche va nous faire vivre de désorientation et de tempête émotionnelle. Vivre la mort d'un proche est une expérience douloureuse, incomprise par l'environnement social et relationnel, qui, croyant aider, de bonne foi, va contribuer à véhiculer des messages sur le deuil tout à fait faux. Apprivoiser l'absence d'un être cher prend beaucoup de temps et beaucoup d'énergie, l'endeuillé est amené à une véritable transformation de sa vie, de ses valeurs, parfois de ses choix. 

Accompagner ce temps spécial qu'est celui du deuil est une préoccupation récente en France, qui trouve sa justification dans la prise de conscience de l'importance de notre vécu psychologique à chaque étape de la vie. Démarche qui est beaucoup plus habituelle dans les pays anglo-saxons, très en avance sur nous pour la compréhension du domaine psychologique au quotidien.

Lorsque vous êtes en deuil, ne restez pas seul avec votre souffrance.